Adidas et Allbirds dévoilent une basket presque neutre en carbone

0
52

Les deux marques concurrentes s’associent et partagent des technologies exclusives et des innovations matérielles afin de définir un processus de conception à faible émission. L’ambition est d’arriver à créer une chaussure de running de performance avec une empreinte carbone nulle. Cette collaboration a donné naissance à Futurecraft Footprint, une chaussure de running avec une empreinte carbone de seulement 2,94 kg de CO2e par paire, sans en compromettre les performances. Un prototype sera lancé en mai, dans le cadre d’une édition limitée proposée aux membres du Creators Club, avant une sortie à plus grande échelle, de 10.000 paires en automne-hiver 2021, avant un lancement à plus grande échelle au printemps-été 2022.

« Notre partenariat avec Allbirds est un modèle de ce qui peut se passer quand des marques concurrentes s’associent pour concevoir des produits, explique Brian Grevy, membre du Conseil d’administration Global Brands d’adidas.. En travaillant main dans la main et en partageant nos connaissances et nos ressources (comme le savoir-faire d’Allbirds en termes de calcul des émissions de carbone et son expérience avec les matériaux naturels, et l’expertise d’adidas dans la fabrication et les chaussures de performance), nous souhaitons donner l’exemple aux autres marques et franchir une étape importante sur la route menant à la neutralité carbone de l’industrie du sport. »

Adoptant une démarche de développement à faibles émissions de carbone, les équipes ont collaboré à distance, dans le monde entier et sur plusieurs fuseaux horaires, tout au long du développement de la chaussure jusqu’à sa livraison. L’ensemble du processus et chacun de ses composants ont été étudiés avec soin par les responsables du design, de l’innovation matérielle, de la durabilité et de la chaîne logistique d’adidas et de Allbirds. En moins de 12 mois, ils ont réinventé les matériaux, les techniques de fabrication et même l’emballage afin d’arriver à l’empreinte carbone la plus faible possible, tout en restant attachés à leur objectif de confectionner une chaussure à faible émission de carbone sans pour autant sacrifier ses performances.

« Résoudre le problème du réchauffement climatique est le défi de notre génération, mais nous ne pourrons pas trouver de solution seuls, estime Tim Brown, cofondateur et co-PDG d’Allbirds. Nous devons adopter de nouveaux modèles d’entreprise, de nouvelles innovations et de nouvelles façons de travailler ensemble. Notre partenariat avec adidas a pour vocation d’être un exemple de cette démarche. Au cours de l’année écoulée, nos deux équipes ont travaillé main dans la main pour créer très rapidement la chaussure la moins émettrice de carbone possible. Les résultats que nous avons obtenus constituent une avancée remarquable et, espérons-le, motiveront d’autres à suivre notre exemple. »

Inspirée par la célèbre semelle intermédiaire Lightstrike d’Adidas et testée selon les mêmes critères de performance, la nouvelle semelle intermédiaire de ce prototype est faite d’un matériau composite faisant appel à la technologie SweetFoam à base de canne à sucre d’Allbirds, un composant naturel à faible émission de carbone. La tige est également le résultat d’une collaboration matérielle : elle est composée de 70 % de polyester recyclé et de 30 % de Tencel naturel, une fibre faite de pulpe de bois, ce qui permet d’obtenir une tige souple et légère qui répond aux attentes de performance tout en ayant un impact carbone extrêmement réduit. « La tige et la construction externe de la chaussure sont toutes deux inspirées du principe du Tangram et la production de chaque composant a été pensée de manière à minimiser au maximum les déchets », précise Jamie McLellan, responsable Design Allbirds.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here